Diacre1 - Le mot du diacre

Le mot du diacre

« Le Carême est un temps de conversion, de purification, d’efforts sur nous-mêmes pour disposer nos cœurs à accueillir ce don si précieux : Jésus mort et ressuscité pour notre Salut et le pardon de nos péchés. Le rituel eucharistique dit : « Il est grand le mystère de la foi. Nous proclamons ta mort, nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue ». Oui, qu’il est grand le mystère de la foi ! Commémorons-nous simplement la venue de Jésus ? Espérons-nous en son retour ? Vivons-nous DE sa présence et EN sa présence notre quotidien ? lire la suite

Vincent CASANOVA, diacre permanent

Carême 2013 : 6 temps forts

CAREME 2013 SVP

  • Cérémonie des Cendres : mercredi 13 février à 9h Notre-Dame-Auxiliatrice, 12h St Médard, 19h St Médard
  • Cérémonie de Réconciliation : samedi 23 février à 16h à St Vincent-de-Paul, samedi 9 mars 17h à Notre-Dame-Auxiliatrice
  • Conférences du mercredi : mercredi 20h30 au presbytère, par le père Daniel Caraco sur le thème « Parole d’hommes, Parole de Dieu » (mercredi 20 février, 6 mars, 13 mars, 20 mars)
  • Partage et débat : vendredi 1er mars 20h30 à la salle haute (accès depuis la cour du presbytère) Film du CCFD Terre Solidaire sur la région des grands lacs africains et échange avec une personne ayant été en immersion dans cette région. Quête le dimanche 17 mars pour le CCFD Terre Solidaire
  • Témoignages et échanges : lundi 18 mars 20h30 à la salle haute (accès depuis la cour du presbytère) La foi vécue en actes, témoignages de personnes engagées dans un service (Diaconia 2013 – Année de la foi)
  • Messe chrismale : mardi 26 mars 18h à l’église St Pierre-St Paul de Colombes, cérémonie avec l’Evêque et tous les prêtres du diocèse
journee sante 2013 151 - 10 février 2013 : journée de la santé à Clichy

10 février 2013 : journée de la santé à Clichy

« Donne-moi ta parole »

Le dimanche 10 février est la Journée mondiale de la Santé. L’équipe pastorale de la Santé de Clichy mettra l’accent sur ce thème à la messe de 11h à Saint Vincent de Paul et à 10h30 à la Fondation en Roguet en transmettant la parole de ceux qui ne l’ont plus (malades, personnes âgées, isolées, …). Voici les témoignages et prières reçus par les malades, de Beaujon, résidents de la fondation Roguet et du SEM lus à la messe du 10 février 2013 :

Paroles écrites par des personnes malades ou leur famille dans le cahier de la chapelle de l’Hôpital Beaujon

Merci mon Dieu de me donner une nouvelle fois la force de combattre dans cette épreuve.

Je viens d’apprendre que j’ai un cancer. Tout s’écroule, alors me revient en image le passé : élevé dans la tradition chrétienne, enfant et ado, j’ai participé à des pardons en Bretagne puis fait de la JOC puis : rupture car peut être trop. Aujourd’hui, j’éprouve le besoin de rentrer dans cette chapelle et de m’accorder à l’idée que le Seigneur veille sur moi et va m’aider.

Je te rends grâce pour ta présence dans ma vie. Merci Seigneur.

Seigneur, si ces épreuves sont nécessaires, nous les acceptons. Si tu peux les soulager, nous t’en remercions. Qu’il soit fait selon Ta volonté et Ton Amour des hommes.

Ton Amour brille en moi comme le soleil dans le ciel. Merci d’être à mes côtés dans les épreuves qui me touchent. Veille sur les malades afin qu’ils sentent le réconfort de ton amour. Ainsi soit-il.

Seigneur, nous te prions pour notre frère ; rends-lui la santé si telle est Ta volonté.

Merci mon Dieu pour tout ce que vous m’apportez pour m’aider à vivre mon cancer. Protégez s’il vous plait mes enfants, mes petits et arrières petits enfants et mon cher compagnon. Donnez leur travail et santé. Merci.

Merci Seigneur de ce que je suis ton enfant bien-aimé.

Témoignage d’une personne en EHPAD:

Depuis bientôt 2 ans, j’ai passé plus de temps dans les hôpitaux que chez moi. Problème de colonne, fracture du fémur puis de l’épaule. Difficulté de ne pas entendre ou mal comprendre. La communication est difficile. C’est dur à vivre. C’est de plus en plus dur, une dépendance. Avoir besoin des autres pour le téléphone par exemple parce que je ne comprends pas ce que l’on me dit – ou autre – . Au milieu de ces épreuves, le Seigneur m’a pourtant été présent. L’aumônerie m’a été d’un grand secours. J’ai reçu 2 fois le sacrement des malades – Eucharistie le dimanche – Cela m’a aidée à tenir – ainsi que la présence de la famille, d’amis. Prier, ce n’est pas toujours facile même si parfois j’ai envie de dire « Magnificat » suite à des événements vécus où j’ai réalisé que le Royaume (Règne de Dieu) était déjà là, présent, et que j’en avais même bénéficié. Il y a d’autres moments où l’appel à l’aide au secours est le plus fort, par ce que j’en ai marre des difficultés, d’avoir mal, de ne pas pouvoir faire ce que je veux. Il me faut reconnaitre que le Seigneur m’a manifesté son amour, sa présence, et rendre grâce.

Témoignage d’une autre personne en EHPAD

Le monde des malades est un monde à part. Les biens-portants en sont en dehors. En tant que malade, ce dont j’ai le plus besoin, c’est de la tendresse. Une main qui tient la mienne me fait énormément de bien. Depuis que je suis en maison de retraite, j’ai la visite régulière de mes anciens voisins, avec leur enfant qui a maintenant 14 mois. . Ils m’embrassent, me présentent leur enfant, s’assoient à côté de moi ; vous ne pouvez pas savoir ce que ça m’a fait comme bien. J’ai aussi la visite de mon neveu assez régulièrement ; il s’occupe de mes papiers. Je lui suis très reconnaissante d’autant plus qu’il s’occupe aussi de sa mère qui a des problèmes de santé, juste au moment où il pourrait profiter de sa retraite. C’est la tendresse de Dieu dont j’ai besoin, qui passe par certaines personnes.

Prière d’une personne en EHPAD

O Seigneur, Dieu de tendresse

Toi dont j’ose de moins en moins parler

Toi qui es l’aube et le terme de ma vie

Ecoute ma prière :

D’une vieillesse paisible et sereine, fais-moi la grâce, Seigneur

D’une vieillesse toujours attentive au bonheur des autres et à l’aventure sur cette terre, fais-moi la grâce Seigneur

D’une vieillesse hantée par les fautes du passé que ta miséricorde a déjà pardonnées, préserve-moi Seigneur

Su le doute m’assaille, éclaire-moi Seigneur.

Si l’approche de la mort m’angoisse, apaise-moi Seigneur

Si la maladie éprouve mon corps, fortifie-moi Seigneur

Si la solitude attriste mon cœur, visite-moi Seigneur

Que la mort me surprenne soudain ou s’approche lentement de moi dans un longue agonie, ne me lâche pas la main, Seigneur

Accepte l’offrande des années qui me restent encore à vivre.

Transforme-les en dernier chant d’amour et en humble prière. Et que jusqu’à mon dernier souffle, la lumineuse espérance de la Résurrection illumine ce pauvre cœur que tu as créé pour ton éternité Seigneur

Une personne hospitalisée à domicile

Geneviève a fait le choix de rester chez elle, avec l’hospitalisation à domicile : Sa fille a fait les démarches auprès de la paroisse pour qu’un bénévole du SEM, vienne visiter sa maman et lui porter la communion, elle habite Clichy depuis 4 ans.
« J’apprécie beaucoup vos visites, avec vous je peux parler de tout , avec les soignants de l’H.D, nous parlons que de ma maladie, ce n’est pas de leur faute, ils n’ont pas beaucoup de temps pour chaque malade. Dès votre première visite , j’ai su que nous allons bien nous entendre, j’ai eu confiance. Vous avez eu la patience de m’écouter, j’ai pu vous dire mes soucis, mes souffrances physiques et morales. Je ne sais pas comment vous m’avez permis de parler d’autres choses, surtout de mes arrières petits enfants qui sont ma joie de vivre, mais vous y êtes arrivés et j’ai été heureuse ce soir là. J’apprécie beaucoup les dialogues entre nous, malgré mes fatigues, j’arrive encore à écouter, à prier surtout Marie, quand j’étais enfant j’étais « enfant de Marie » regardez j’ai toujours la médaille autour de mon cou, elle me protège et me donne la force ! Je prie le soir, mais seule, je préfère les prières avec le communauté chrétienne comme la messe le dimanche, mais je ne peux plus ; je suis heureuse de pouvoir être visité par vous merci. » Geneviève

En savoir plus

« Donne-moi ta parole »