Servons la fraternité

Retour de Lourdes

Plus de[skhighlight color= »pink »] 10 000 personnes [/skhighlight] , venues de tous les diocèses de France, se sont rassemblées à Lourdes les  9, 10 et 11 mai pour Diaconia 2013. Parmi elles,  [skhighlight color= »pink »] 170 ont été envoyées [/skhighlight] par les paroisses de notre diocèse. La délégation de Clichy – présentée et envoyée au nom de toute la communauté aux messes des 13 et 14 avril – était composée de [skhighlight color= »pink »] 8 personnes  [/skhighlight] : le Père Joseph, Vincent, Patricia, Danielle, Liliane, Mireille, Richard, Sr Jocelyne. La délégation a porté à Lourdes tous les témoignages recueillis, qui expriment les situations de fragilité, de pauvreté  dont nous sommes témoins ou que nous vivons nous-mêmes, qui nous interrogent, nous laissent parfois démunis, révoltés,   qui nous font agir aussi de bien des manières, seul ou avec d’autres. Elle a porté aussi toutes les merveilles partagées, qui surgissent parfois au cœur même de la misère, de la souffrance, de la vie de tous les jours : merveilles de la rencontre, de la parole risquée, de la solidarité, du service rendu, de l’espoir retrouvé, de la joie d’être aimé…Pour la Pentecôte, nous recevrons tous ensemble le message de ce rassemblement pour notre  communauté, et pour nous-mêmes. »

[skhighlight color= »blue »] Lire [/skhighlight]  le communiqué de Lourdes [PDF]

Témoignages

« Ce que je retiens de Diaconia, c’est l’accueil, la disponibilité des bénévoles de la Cité St Pierre. Ils ont de dures journées mais ils nous accueillent chaque matin avec le sourire ! Pendant tout le rassemblement, j’ai été touchée par les partages, les paroles de tous ces frères et sœurs et aussi la façon de prendre la défense de ceux qui sont les plus isolés, abandonnés, prisonniers, personnes âgées, malades, ceux qui sont dans le besoin… La façon dont les gens pensent à eux. Après Diaconia, il faut que nous demandions à Dieu de nous donner son regard pour que nous puissions regarder nos frères et nos sœurs de la même façon que Lui, et contempler son visage dans nos frères et sœurs. Un autre moment m’a touchée : celui où le cardinal André XXIII est venu manger dans notre salle à la Cité. Je suis allée lui dire bonjour et lui serrer la main,  je ne pensais pas que je pourrais être un jour face à face avec quelqu’un d’important dans l’Eglise. Cela m’a fait un effet incroyable ! »

Mireille

« J’ai pris toute la dimension du service et de la solidarité dans ces regards rencontrés à Diaconia. J’ai mêlé ma voix aux voix de mes frères et sœurs, j’ai versé des larmes sur ces beaux témoignages, mélanges d’épreuves et de joies, qui nous ont été confiés avec tendresse comme des cadeaux précieux et uniques ! Cette foule immense revêtue du Christ, ces repas partagés en toute simplicité avec beaucoup d’amour et d’attention à l’autre. Si je devais peindre un mot pour décrire Diaconia, ce serait le mot AMOUR, aux couleurs de l’arc en ciel avec Marie pour citadelle ! »

Danielle

« J’ai été touchée par trois moments. L’invitation à faire silence et à s’immobiliser tous ensemble pendant trois minutes sur une musique de l’Ave Maria,  pour être en communion avec tous ceux qui sont immobilisés dans leur vie. L’invitation au lavement des pieds, nous étions libres d’y participer, c’était un choix ! La messe du diocèse de Nanterre à la chapelle du camp de jeunes. J’ai remarqué que l’un des servants était trisomique,  il se tenait bien, il avait trouvé sa place ; le prêtre aussi lui donnait une  place, il était reconnu par l’Évêque. Je n’avais jamais vu cela et c’était vraiment magnifique !  Il avait une mission. A Lourdes, j’ai compris que beaucoup de personnes avaient envie de parler, j’ai été touchée par leurs témoignages, et j’aurais envie que dans notre paroisse on trouve les moyens de donner cette possibilité à ceux qui n’osent pas encore. De parler, d’écrire leur témoignage pour le partager à d’autres, recueillir  toutes ces richesses de vie pour en faire un livre et le publier ! »

Patricia

« Notre délégation de Clichy avait apporté son livre des merveilles, mais nous pouvons témoigner qu’il s’est vraiment écrit à Lourdes : dans les moments forts de partages que nous avons vécus ensemble. J’ai été bouleversée par les témoignages de ces femmes qui ont osé prendre la Parole parce qu’un jour, quelqu’un, un groupe, les ont écoutées, leur ont fait confiance. Dans les forums, si divers, chacun pouvait trouver sa place et exprimer les petits pas possibles.  J’ai été touchée par la richesse des propositions que  nous nous sommes offertes les uns aux autres pour continuer après Lourdes à agir. Cela donne de l’élan ! Nous étions invités à vivre ce rassemblement en petites  fraternités afin que personne ne soit seul.  Nous avons vécu cet expérience et cela nous a apporté  beaucoup de bonheur : bonheur d’apprendre à nous connaître, à nous ouvrir les uns aux autres. Je retiens enfin la nuit des veilleurs où nous nous sommes lavés les  pieds les uns les autres. Je me suis sentie un peu  maladroite pour laver les pieds de mon frère, et cela  m’a fait penser à tous ses moments de ma vie où je me  sens maladroite pour accueillir, écouter, trouver les  bons gestes.  Je me suis aussi laissée laver les pieds,  j’ai reçu ce geste comme un cadeau de Jésus, un nouvel appel à le suivre. Au retour, nous sommes unanimes pour dire que ce  rassemblement, cette fraternité vécue tout simplement,  nous donnent de la joie et de l’élan. Nous avons essayé  de communiquer ce dynamisme dans notre paroisse le  jour de la Pentecôte en remettant à chaque membre de  la communauté  présent une flamme sur laquelle nous  avions écrit un mot retenu au cours de ces trois jours, et à le recevoir comme un appel de l’Esprit Saint pour continuer la route de la fraternité dans notre quotidien. Pour ma part, j’ai reçu le mot accueil ! Tout un programme !

Jocelyne

 

Livre blanc des fragilités et le livre d’or des merveilles

Diaconia 2013 affiche clichy

Depuis plusieurs mois, l’équipe  « Diaconia  2013 » est au travail. Grâce aux témoignages recueillis, nous avons pu constituer le livre blanc des fragilités et le livre d’or des merveilles. Nous les avons communiqués au diocèse afin que, joints à ceux des autres paroisses ils puissent non seulement  être apportés  au rassemblement de Lourdes, mais aussi servir de bases pour alimenter la réflexion, les orientations pastorales après Lourdes.

 

[skhighlight color= »blue »] Lire [/skhighlight]  le Livre des Merveilles du diocèse de Nanterre

 

Lourdes 2013

Présentation Diaconia 2013 from diaconia2013 on Vimeo.

La démarche Diaconia 2013 est un appel lancé par l’Eglise en France pour élargir la responsabilité du service des frères à tous les membres de l’Eglise. L’objectif premier est d’appeler les communautés à vivre davantage, dans la réciprocité, la fraternité et l’espérance avec les personnes en situation de fragilité, proches ou lointaines.

Du 8 au 11 mai, à l’appel de chaque diocèse, des délégations de toutes les paroisses se sont rendues à Lourdes pour vivre ensemble un grand moment de fraternité, de partage, de réflexion  et de prière.  L’objectif de ce temps fort vécu en Eglise, c’est d’abord de s’ouvrir les uns aux autres, de faire ensemble l’expérience de la fraternité. C’est aussi  de nous laisser guider par l’Esprit pour  puiser à la source de l’Évangile espérance, joie, force, dynamisme pour servir la fraternité de manière renouvelée, peut-être plus audacieuse,  dans nos communautés, dans nos vies quotidiennes.

Film annonce Rassemblement Diaconia 2013 from diaconia2013 on Vimeo.

Prière

Puissions-nous dès aujourd’hui préparer nos cœurs, nos vies, à accueillir  le don de l’Esprit qui seul peut renouveler notre regard  et nous entraîner à la suite du Christ à reconnaître en chacun un frère.

Pour que ce rassemblement soit la source d’un nouvel élan de fraternité au  sein de nos communautés, et pour que nos communautés soient toujours davantage au service de la vie  de tous les hommes, nous te prions Seigneur.

Citation

« Le service de nos frères n’est pas seulement une conséquence de la foi. Il est aussi une expérience de foi, un enrichissement de notre foi. Nous imitons le Christ serviteur et nous demeurons en Dieu car «Dieu est amour: celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu en lui » (1 Jn 4, 16). Proposer aux catholiques de France la démarche « Diaconia 2013 – Servons la fraternité » trouve donc bien sa place durant l’Année de la foi. »

Père Gérard Daucourt, évêque de Nanterre

 

En savoir plus

http://diaconia2013.fr/

Contact

Jocelyne Carpentier

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message