Au centre de notre foi chrétienne, la résurrection

Pendant ces 40 jours de carême, l’équipe d’animation pastorale (EAP) nous a proposé plusieurs temps forts comme le mercredi des cendres, le sacrement de réconciliation,  les quatre conférences animées par le père CARACO sur le thème  « Parole d’hommes, Parole de Dieu », les soirées témoignages du « CCFD Terre Solidaire » et  « Foi et service – Diaconia 2013 ». Nous voici maintenant à Pâques au centre de notre foi chrétienne.

Mort et Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ ! Oui, la résurrection du Christ est un événement qui a bouleversé le monde et qui a changé l’histoire de l’humanité pour toujours. Les disciples qui auparavant l’avaient abandonné, sont maintenant prêts à donner leurs vies pour annoncer la Bonne Nouvelle au monde entier. Plusieurs d’entre eux seront torturés et tués à cause de cette foi.

La résurrection est un événement discret. Dieu n’a pas convoqué les caméras de télévision, pour le plus grand scoop du monde : le retour d’un mort à la vie. La résurrection est un événement bouleversant parce qu’il est simple, d’une sobriété qui le rend crédible. Les plus grands événements ne sont pas ceux qui font le plus de bruit. Malgré sa simplicité, la résurrection a été l’événement du monde le plus important. St Paul nous dit : «Si le Christ n’est pas ressuscité, alors notre eucharistie est sans objet et notre foi est vaine et nous ne sommes pas libérés de notre péché».

Que devons-nous tirer de la résurrection de Notre Seigneur Jésus ? Tout d’abord, la résurrection de Jésus témoigne de l’immense puissance de Dieu lui-même. Ensuite, la résurrection de Jésus est un témoignage de notre propre résurrection. En effet, croire à la résurrection de Jésus n’est facile pour personne. Même les premiers disciples à qui Il s’est manifesté après sa mort, qui ont parlé et écrit, ont dû Le reconnaître dans la foi.

Dans son livre intitulé « Jésus de Nazareth : De L’entrée à Jérusalem à la Résurrection », Benoît XVI nous dit : « Si nous écoutons les témoins avec un cœur attentif et si nous nous ouvrons aux signes par lesquels le Seigneur les accrédite toujours de manière nouvelle, ainsi que lui-même, alors nous savons : il est vraiment ressuscité. Il est le Vivant. Nous nous confions à lui et nous savons que nous sommes sur la bonne voie. » Merci à Benoît XVI pour son témoignage de foi. Notre communauté s’est réunie autour d’une célébration eucharistique le 3 mars pour vous confier au Seigneur et nous avons ouvert un livre d’or pour recueillir les témoignages.

C’est dans la joie que nous accueillons le nouveau pape François  que le Seigneur vient de nous donner, son nom est déjà tout un programme de vie que le Seigneur le protège avec amour afin qu’il puisse aider le peuple chrétien à progresser dans la foi.

Au cours de ce mois, d’importantes cérémonies sont prévues dans notre paroisse. Le 28 avril, Mgr Gérard DAUCOURT sera au milieu de nous pour la confirmation des 28 jeunes de l’aumônerie et de la communauté portugaise. Nous les accompagnerons de nos prières. Ensuite, nous poursuivrons les cérémonies par  les temps de la première communion et de profession de foi des enfants. Le 26 mai, la 1ère communion des enfants de la communauté portugaise précédera  celle des jeunes de l’aumônerie le 1er juin, pour finir le 2 juin et le 8 juin par celle des enfants du catéchisme. Confions au Seigneur l’ensemble de ces jeunes et les catéchistes qui les ont accompagnés pendant toute une année.

Bonne Fête de Pâques à vous tous! Il est ressuscité Alléluia! Alléluia! Il est vraiment ressuscité Alléluia!

Père Casimir ODJO

Vicaire