AFFRONTER PAISIBLEMENT, EFFICACEMENT ET CHRÉTIENNEMENT LA CRISE SANITAIRE…

→ Épidémie du coronavirus : Informez-vous des dispositions actuelles concernant notre paroisse et notre diocèse.

→ Abonnez-vous à notre Newsletter pour connaître les informations paroissiales dès sa parution.

→ Abonnez-vous à notre chaîne YouTube, et faites-en la promotion : à partir de 1000 abonnés, nous pourrons diffuser nos messes en direct.

→ Abonnez-vous à notre nouvelle page Facebook, pour découvrir les événements paroissiaux.

→ Abonnez-vous à notre nouveau compte Twitter (@StVincentClichy) pour recevoir en direct les dernières infos.

→ Abonnez-vous à notre nouveau compte Instagram (svpclichy) où sont partagées de nombreuses initiatives.

FAITES PASSER CETTE NEWSLETTER A TOUS VOS CONTACTS, CLICHOIS  ET NON CLICHOIS, INTERESSÉS PAR LA VIE DE LA PAROISSE POUR QU’ILS SOIENT EFFICACEMENT INFORMÉS ET QUE NOUS AYONS UN MAXIMUM D’ABONNÉS A NOTRE CHAINE YOUTUBE. MERCI !


L’adoration continue
du Saint-Sacrement
sera proposée
vendredi 20 mars entre 9h et 19h
dans l’église Saint Vincent de Paul,
avec possibilité de se confesser.


Nos églises restent ouvertes tous les jours, pour que vous puissiez venir vous y recueillir et prier pour les malades, les personnels soignants, les personnes isolées et les autorités de notre pays.


C’EST LE TEMPS DU CARÊME ET DE L’ÉPREUVE

Notre carême est marqué par une épidémie qui touche toute notre planète. Beaucoup font ainsi l’expérience d’une impossibilité de rejoindre une communauté ecclésiale, communiant à ce que vivent nos frères et sœurs malades. Notre prière veut rejoindre chacun. Elle s’étend aussi à tous les personnels sanitaires qui se mobilisent de façon admirable, et aux responsables politiques qui ont en charge la cohésion de nos communautés humaines, en particuliers ceux qui se présentent ces jours-ci à nos suffrages. Nous entourons enfin de notre prière tous les catéchumènes qui préparent activement au cours de ces semaines de Carême leur réception des Sacrements de l’Initiation Chrétienne.

Compte-tenu de la gravité de la situation sanitaire de notre pays, nous voici appelés à prendre notre part de l’effort commun tout en faisant preuve d’un grand esprit de foi, de responsabilité et de sérénité. Nous avons également à être créatifs pour que la vie ecclésiale ne s’endorme pas et que tous – en particulier les plus fragiles – se sentent spirituellement accompagnés dans cette épreuve collective.

Maintenant, il faut faire face. Car ces restrictions ont pour but de nous aider à lutter contre une épidémie grave. Notre responsabilité est de tout faire pour lutter contre elle, et entrer dans une autre manière de faire Église qui saura montrer aussi sa fécondité lorsque le mal sera passé. Notre devoir de chrétiens aujourd’hui comme hier, selon des formes différentes au rythme des événements qui jalonnent l’histoire de notre humanité, c’est de prier pour le salut du monde, et d’agir pour qu’y émerge le Royaume. En commençant par soutenir les malades, les isolés et les exclus.

Alors, Hauts les cœurs, relevons-nous et restons debout pour demeurer les joyeux témoins de l’Espérance qui nous habite.

Je nous confie tous à la prière de notre Mère du Ciel, Marie, et à celle de notre saint Patron, Vincent, qui a aussi eu à affronter des épidémies, aussi bien celles de la maladie que de la fragilité sociale. Je suis bien sûr qu’il continuera de nous inspirer et de nous aider.

Des dispositions (suppression de messes, annulation de temps fort, etc.) ont été prises, s’inscrivant dans la logique des décisions présidentielles et gouvernementales et seront réajustées régulièrement.

Fraternellement, Père Thomas Binot, curé

Pour connaître ces dispositions, cliquez ICI.