Le Menu du Carême* 2022
dans notre paroisse…

Autant de petits plats pour préparer le grand festin de la Joie Pascale :
« un festin de viandes grasses et de vins capiteux »…
(cf. Isaïe 25, 6)


Le Carême est comme une retraite collective de quarante jours pendant lesquels l’Église propose aux fidèles l’exemple du Christ pendant sa période au désert, pour se préparer à la célébration des fêtes de Pâques, dans la purification du cœur, une pratique en progrès de la vie chrétienne et une attitude de pénitence. La pénitence(traduction latine du grec “métanoia” qui signifie « conversion, changement d’esprit » du pécheur) désigne tout un ensemble d’attitudes et d’actes intérieurs et extérieurs en vue de se détourner des chemins contraires à l’appel que Dieu nous adresse. La pénitence peut avoir des expressions très variées. L’Écriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière et l’aumône, qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres.

Alors, voici un menu de carême possible pour cette année…

BON CARÊME A TOUS !


En entrée : Partage (l’aumône)

Soutenez l’association « Bagageries 92 ».

C’est une équipe et un lieu permettant à des femmes sans domicile fixe de déposer leurs sacs et leurs bagages en toute sécurité et d’y accéder, matin ou soir, plusieurs fois par semaine, tout au long de l’année. Située rue Georges Boisseau, elle peut accueillir les bagages de 40 personnes, et bénéficie d’un espace d’accueil, d’une cuisine, de machines à laver le linge et de sèche-linges et de douches ! Des bénévoles s’y relaient pour assurer une permanence, une heure et demie le matin ou le soir, selon les jours :
– Lundi : 17h30-19h00-20h30
– Mercredi : 17h30-19h00-20h30
– Vendredi : 7h30-9h00.
Les usagers, qui auront été envoyés par une association partenaire de la Bagagerie assurant leur accompagnement, y trouveront un accueil amical et un casier personnel, ainsi que divers équipements.

Plus d’infos ? Cliquez ICI.

Devenez accueillant à la Bagagerie ! Nous recherchons actuellement à consolider les créneaux de 17h30 à 19h les lundis et mercredis.

Prenez en charge un casier : 15 €/mois.C’est possible par chèque ou par virement. Contactez le président de la Bagagerie en cliquant ICI.


En plat principal : Prière

Chaque vendredi du Carême :
(du vendredi 4mars au vendredi 8 avril)

Messe à 7h, dans l’église Saint Médard.
Chemin de Croix à 15h dans l’église Saint Vincent de Paul
(Si vous voulez en profitez pour jeûner le repas de midi,
vous pouvez faire don de la somme économisée lors d’une quête
proposée à l’issue de chaque chemin de croix
au profit des Bagageries).

Célébrer la Pénitence et la Réconciliation…
Confessez-vous !

Les « 24 heures pour Dieu », le vendredi 18 mars de 20h à 24h (avec veillée de prière de 20h à 22h et adoration de 22h à 24h) et le samedi 19 mars de 8h30 à 12h30, dans l’église Saint Vincent de Paul.
Chaque mardi et vendredi, de 17h à 18h30, un prêtre de la paroisse est à votre disposition dans l’église St Vincent de Paul pour confesser (bureau d’accueil en verre, à droite en entrant dans l’église).

Méditer les expositions sur les miracles
présentées sur le mur intérieur droit de nos églises.

Pourquoi une exposition sur les miracles ? Parce que le carême nous conduit à célébrer LE GRAND MIRACLE : celui de la résurrection du Christ. Et il se pourrait bien que votre chemin de carême voit fleurir quelques petits miracles dans votre vie… de ces trucs dont vous ne croyiez pas possible que vous en soyez capables !

Rejoignez la retraite « Carême à domicile »
sur le site Hozana : cliquez ICI.


En Dessert : Pénitence (Jeûne et abstinence)

Les deux jeûnes du Carême (mercredi des cendres et vendredi saint) ont pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa Parole.

De plus, l’abstinence et le jeûne du carême sont des occasions de se rapprocher de nos frères les plus pauvres, en faisant l’expérience de la faim et en faisant un geste de solidarité avec eux en leur remettant par exemple les sommes économisées par nos privations.

Ce peut être aussi, en donnant moins de temps au repas, d’en donner un peu plus à la prière… Prendre le temps d’aller célébrer le sacrement de la Réconciliation, de faire un chemin de croix, d’adorer le Saint Sacrement, etc.

En pratique :

Le jeûne consiste à faire un seul repas pendant la journée, sans viande, ni œuf, ni laitage, ni vin, avec une alimentation frugale le matin et le soir. On ne doit rien manger entre les repas. Si on prend un repas à midi, on ne prend qu’une légère collation le soir. Sont dispensés de jeûner les personnes de plus de 60 ans, les jeunes de moins de 18 ans accomplis et les femmes enceintes.

L’abstinence consiste à s’abstenir de viande tous les vendredis de l’année, et tous les jours du Carême. Sont dispensés les jeunes de moins de 14 ans révolus. Mais veillons à ce qu’ils soient tout de même formés à cette pratique spirituelle si féconde !

A part les vendredis de Carême, où l’abstinence de viande reste de mise, il est possible de vivre d’autres formes d’abstinence :

  • Jeûnez de mots offensants et transmettez seulement des mots doux et tendres,
  • Jeûnez d’insatisfaction / d’ingratitudes et remplissez-vous de gratitude,
  • Jeûnez de colère et remplissez-vous de douceur et de patience,
  • Jeûnez de pessimisme et soyez optimiste,
  • Jeûnez de soucis et ayez confiance en Dieu,
  • Jeûnez de tristesse et d’amertume et remplissez votre cœur de joie,
  • Jeûnez d’égoïsme, et équipez-vous de compassion pour les autres,
  • Jeûnez d’impiété et de vengeance, et soyez remplis d’actes de réconciliation et de pardon,
  • Jeûnez de mots et équipez-vous de silence et de disponibilité à écouter les autres.

Téléchargez le menu du Carême en cliquant ICI.